Sous un ciel de chamaille

Mise en scène Wilma Levy
Création 2011

Texte de Daniel Danis
Spectacle tout public à partir de 8 ans.
Avec Brahim Tekfa, Wilma Lévy et Lamine Diagne

Coproduction Cie des Passages/Cosmos Kolej-Gare Franche et Théâtre de la Minoterie.
Soutiens: Ville de Marseille, CG13, Distillerie (Aubagne).

Sous un ciel de Chamaille évoque la rencontre de deux jeunes enfants, Lirane et Ferhat, quelque part autour de la frontière entre Israël et Palestine. Elle est israélienne, il est palestinien, ils sont tous deux soumis à des réalités de vie bien différentes, ils ont tous les deux vécu des drames…

«Ferhat : Le hic, c’est l’eau.
Lirane : On n’a qu’à ouvrir le robinet de mon jardin et ça va arroser les tournesols.»

Tout débute autour de l’eau.
Un jour, alors qu’elle joue avec sa poupée Hannah, Lirane s’écrie “Au secours !”, luttant avec sa bouteille d’eau contre un feu imaginaire. Le jeune Ferhat, inquiet, alerté par les cris, monte sur la colline pour voir ce qui se passe et constate, outré, le gâchis d’eau provoqué par Lirane. Ce sera leur première rencontre et leur première chamaille.

Deux enfants, avec leur regard, leur singularité, qui évoluent sous l’œil bienveillant et protecteur d’un oiseau-vertical. Une écriture qui nous rapproche de l’enfance, oscillant entre cruauté et ironie dans une langue à la fois très concrète et pleine de poésie.

«Je veux être comme toi. Je suis faite de terre aussi. Je ne veux plus de jouets, je veux attendre la pluie pour m’amuser à me laver…».

> Sous un ciel de chamaille dossier complet

La metteure en scène, Wilma Lévy a atteint l’objectif de parler de ce conflit d’une manière poétique, décalée et engagée.(…) L’illusion est aussi créée par la bande son d’Abdel Sefsaf qui accompagne subtilement l’interprétation. (…) Une production inspirée de la Compagnie des passages.” Hebdo, février 2011

Sous un Ciel de Chamaille. Photos: Doog Mc Hell

Extrait "Sous un ciel de chamaille"

Dates

2016/2017

> Dates à venir

L’Inattendu

De Fabrice Melquiot
Mise en scène Anny Perrot
Avec Wilma Levy, Lamine Diagne

Ma vie sans toi. Tel pourrait être le sous-titre de cette pièce de Fabrice Melquiot. Un vibrant monologue qui embrasse, dans un même souffle, la douleur de la perte et la joie de vivre.
Comme Pénélope, Liane attend depuis plusieurs années le retour de son homme. Enfermée dans sa chambre, elle l’implore de revenir et s’abandonne à l’ivresse de ses souvenirs. Bleu de Prusse, rouge de Saturne, vert bouteille ou jaune sable, Liane retrouve chaque jour, au pied de son lit, des bouteilles colorées renfermant des souvenirs, des rêves. Comme des bouteilles à la mer, Liane voit en elles un signe et les assimile à des messages discrètement déposés là par son amant disparu.

Avec des mots doux comme des baisers ou tranchants comme du verre, Fabrice Melquiot évoque le douloureux combat du deuil. Passant de la poésie la plus sombre au trivial le plus drôle, les phrases qui sortent de la bouche de Liane sont telles des larmes qui couleraient enfin. Elles nous émeuvent au plus haut point, tout comme la comédienne Wilma Lévy qui s’empare de cette logorrhée amoureuse avec beaucoup d’adresse.

> L’Inattendu dossier complet

« Le texte donne à entendre la tristesse, la colère, le désespoir, avec des mots simples, parfois crus, souvent drôles. (…) Voilà une pièce à l’esthétique épurée, servie par une actrice donnant vie aux mots et par l’irruption d’un homme dont les mouvements font signes » Hélène Pastre – Ventilo.

« Entre conte philosophique et vraie vie, on se laisse transporter par la qualité d’un texte, l’énergie d’une interprétation et l’originalité d’une mise en scène qui, épurée, met l’accent sur l’essentiel : les sentiments… » Béatrice Jullion – La Provence.

« Wilma Lévy, déchirante, précise et drôle est dirigée avec sensibilité par Anny Perrot. Le texte passe sans transition de la vulgarité à la poésie, du désespoir à la naïveté, de l’intime à une belle parole sur le monde. » Agnès Freschel – César

L’Inattendu. Photos: Cie des Passages

L'inattendu

Dates

2016/2017

> Dates à venir

Une Vie Bouleversée

À partir du journal d’Etty Hillesum
Mise en scène
Avec Wilma Levy
Création 2000

Le pari est de donner à voir de façon théâtrale cette jeune femme dans son univers, son parcours intellectuel et sensible, son avancée mystique. Faire entendre ce texte par la simplicité et le dépouillement.

Partir de l’espace vide – neutre ; le plateau pris en tant que tel comme le lieu du témoignage. Cette petite bonne femme vient se raconter, confier, donner une partie de son histoire. Le public est témoin… On abandonne le quatrième mur pour aller vers une adresse plus large et plus directe. On voit la comédienne, le personnage, construire dans l’espace le fil de ce cheminement humain, qui laisse la trace et la mémoire de cette histoire particulière et universelle.

Cette « petite bonne femme de 27 ans », comme elle se nomme elle-même, est en proie au doute, à l’hésitation. Elle se cherche. Elle désire commencer un travail psychologique et fera la rencontre décisive de Julius Spier.

Sa foi en Dieu et en l’Homme, son discours à la fois mordant et ironique, tendre et moqueur, interpelle et donne un regard inédit sur cette époque.

De 1941 à 1943 date de sa disparition à Auschwitz, cette jeune femme juive hollandaise va tenir un journal de bord, consignant ses doutes, ses espoirs, ses élans amoureux, mais surtout son incroyable amour de la vie. Pleine de contradictions, d’envies inassouvies, d’hésitations, d’idées toutes faites et d’autres à faire, elle se raconte, directement.

À partir d’un journal qui n’est pas un texte de théâtre, Wilma Lévy a conduit un complexe travail d’adaptation. Le pari était de donner à voir de façon théâtrale cette jeune femme dans son univers, son parcours intellectuel et sensible, son avancée mystique. Faire entendre ce texte par la simplicité et le dépouillement.

> Une Vie Bouleversée dossier complet

Alternance entre pugnacité et désespoir, doutes (nombreux) et joies (occasionnelles) d’Etty, une vie bouleversée touche un public médusé par le jeu poignant de Wilma Lévy et interpellé par une mise en scène dépouillée” Ventilo.

Une Vie Bouleversée. Photo: Cie des Passages

Dates

2016/2017

> Dates à venir

Share Button